SVP ne pas cliquer sur les annonces gratuites annoncant la vente de chiots via internet. Nous ne sommes pas responsables de ces annonces
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Dim 13 Sep 2009 - 0:27



P.S Les chiens seront matraqués et abattus à coup de bâton dans les rues

Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine, 9 Septembre 2009

(Pékin, Chine) - Des informations provenant de Chine indiquent qu’un nouvel abattage massif de chiens débutera jeudi dans le district de Qinhuangdao au sein de la Province d’Hebei près de Pékin. Les chiens de particuliers qui n’auront pas été tatoués et vaccinés devront eux aussi être abattus au même titre que les animaux errants.

Les propriétaires dont les chiens mesurent plus de 30 cm au garrot ou sont considérés comme “dangereux” sont sommés de les abattre eux-mêmes le 10 septembre au plus tard. Si ces animaux sont encore en vie après cette date, la police lancera des escadrons d’abattage lesquels quadrilleront le district pour tuer ces animaux. Les propriétaires devront alors s’acquitter d’une amende pour l’abattage.

Alors que les autorités considèrent ce plan d’abattage comme étant une réponse aux accidents de morsures de chien survenus récemment dans le district, la directrice du bureau Asie du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW – www.ifaw.org), Grace Ge Gabriel, réfute cette explication. “ Que Qinhuangdao choisisse ce moment précis pour réguler la population de chiens n’a d’autre but que celui de “nettoyer” les rues afin d’offrir un beau spectacle le 1er octobre, jour de la fête nationale de la Chine populaire. Cependant, en traitant les animaux avec cruauté, la municipalité fait tout le contraire. Cet abattage massif de chiens va provoquer l’indignation des chinois et scandaliser le monde entier, entachant de nouveau l’image de société harmonieuse que souhaite donner la Chine.

Actuellement, la Chine ne dispose d’aucune loi de protection animale ce qui empêche tout recours juridique contre la cruauté infligée aux animaux ou contre les abattages de ce type.

“Tuer des chiens qui ont des propriétaires est une violation des droits élémentaires du citoyen chinois,” déclare Gabriel. “Bien qu’il n’existe aucune loi en Chine pour mettre un frein à la cruauté infligée aux animaux, sa Constitution mentionne la protection de la propriété personnelle laquelle inclut celle des animaux de compagnie.”

En l’absence de programmes de prévention antirabique, de contrôles cohérents des populations canines ou de programmes d’éducation relatifs à la responsabilité qu’implique celle de détenir un animal de compagnie, les municipalités appuient souvent leur politique de gestion des chiens sur l’abattage massif pour contrôler les populations et lutter contre la rage. En mai dernier, plus de 40,000 chiens ont été abattus à Hanzhong, dans la Province de Shaanxi. “Ces mesures brutales d’abattage des chiens témoignent de la nécessité de mettre en place une législation qui garantisse un traitement humain de tous les animaux,” poursuit Gabriel.

Cependant, le gouvernement central collabore avec IFAW et d’autres organisations en Chine pour rédiger une loi de protection animale qui est selon Gabriel le seul moyen d’assurer un traitement respectueux des animaux à long-terme.

“Qinhuangdao doit mettre un terme à l’abattage massif des chiens et réfléchir aux réponses à apporter pour éradiquer les causes favorisant la surpopulation des animaux et la propagation de la rage. Entre autres réponses, la vaccination et la stérilisation des animaux sont primordiales.”

“Nous sommes bien évidemment satisfaits que l’ébauche de la première loi chinoise de protection animale soit presque terminée mais malheureusement je crains qu’il soit tout de même trop tard pour les dizaines de milliers de chiens à Qinhuangdao,” conclut Gabriel.

À propos d'IFAW ( www.ifaw.org , Fonds international pour la protection des animaux)

IFAW, l’une des principales organisations de protection des animaux dans le monde, possède des représentations dans 16 pays et étend ses activités pour le bien-être animal dans plus de 40. Depuis son siège international aux États-Unis, IFAW concentre ses campagnes sur l'amélioration du bien-être des animaux sauvages et domestiques en réduisant l'exploitation commerciale des animaux, en protégeant les habitats naturels et en secourant les animaux en détresse. IFAW travaille aussi bien sur le terrain que dans les coulisses des gouvernements pour protéger les animaux sauvages et domestiques et cherche à sensibiliser le public pour empêcher la cruauté envers les animaux, promouvoir le bien-être animal et les politiques de conservation qui font progresser le bien-être des animaux comme des personnes.

ACTION!

S.V.P aidez à arrêter l'abattage des chiens de Qinhuangdao avant qu'il ne soit trop tard!

S'il vous plaît envoyez votre message de protestation à l'ambassadeur de Chine dans votre pays dès maintenant.

Lettre en ligne déjà rédigée

Pour le Canada: http://www.ifaw.org/ifaw_canada_english/get_involved/take_action/take_action.php?msource=DR090919001&tr=y&auid=5306792#x

Pour l'U.S et Internationale: http://www.ifaw.org/ifaw_united_states/get_involved/take_action/index.php#x

Merci pour les chiens!
Revenir en haut Aller en bas
annjos
Admin
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 57
Localisation : Montérégie
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Dim 13 Sep 2009 - 2:03

Voilà, c'est fait.

Je ne comprendrai jamais la cruauté dont les chinois font preuve contre les chiens et les chats. C'est aberrant.

_________________
Anne et ses quatres pattes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndab

avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Dim 13 Sep 2009 - 3:40

C'est fait.
En Chine, leur mentalité face aux animaux est plus que douteuse. C'est surtout dans ce coin du monde qu'on entend parler des gestes de grande cruauté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Dim 13 Sep 2009 - 20:27

Ce n'est pas tout il y a la gastronomie, au Vietnam on mange des foetus de chiens En Asie il n'est pas rare que le coeur de l'animal batte encore dans l'assiette ou dans l'estomac de ceux qui les avalent!

Voir: Ils raffolent que ça bouge encore dans l'assiette!
http://www.lesblogues.com/asie/14438/Ils+raffolent+que+%E7a+bouge+encore+dans+l%26%23039%3Bassiette%21.html

Gastronomie extrême au pays vietnamien :

Jean-Frédéric Légaré
Le Soleil
Pour lui écrire: jflegare@lesoleil.com



En un tournemain, le serveur zigouille le serpent bien vivant à la table. Le sang est versé dans un verre, puis le coeur encore battant de l'animal est offert au gourmet le plus courageux.
Photo: Jean-Frédéric Légaré, collaboration spéciale

(Hanoï, Viêtnam) De la cuisine vietnamienne, tous connaissent les rouleaux de printemps, les soupes aux vermicelles et les sautés aux légumes et au porc. Des mets aisément exportables, car compatibles avec les moeurs gastronomiques du palais occidental. Mais le lointain pays d'Asie garde pour lui quelques denrées pour le moins... exotiques. Dans son périple de l'autre côté du globe, votre humble goûteur a voulu les découvrir. Coeurs sensibles s'abstenir.

Le relais gastronomique a commencé dans un fin restaurant de Hanoï. La spécialité? Le serpent. Pour nous accompagner, deux habitués de la place, Long et sa femme, Phuong.

Histoire de mettre les clients en appétit, :rale: s'entassent dans le vaste hall d'entrée du restaurant des cruches de différentes dimensions. Dans les cruches, des serpents fermentant dans l'alcool de riz vous regardent, parfois accompagnés d'autres bestioles entières (lézards, corbeaux, foetus de chiens, hippocampes) ou dépecées (pénis de cheval et têtes de chèvre).


Ragoûtant? Poser la question, c'est y répondre. Les comparses s'amusaient déjà de mon regard médusé. Et le goût? Celui d'un tord-boyaux. Mais les vertus médicinales de ce nectar que l'on retrouve partout dans le pays lui conféreraient sa valeur. Certaines bestioles sont bonnes pour le pancréas, d'autres pour la perte de cheveux, d'autres encore pour les performances de monsieur au lit. «Good for men!» Les vertus sont innombrables. Et plus ou moins consensuelles, le guide alimentaire vietnamien ne les ayant pas encore homologuées...

Une fois franchi le musée des horreurs, on s'attable. Un serveur s'approche aussitôt avec un serpent bien vivant. En un tournemain, le garçon zigouille le reptile d'un mètre et demi en faisant une incision au-dessous de sa mâchoire. Le sang est versé dans un verre, puis on fait de même avec la bile. Pour quoi faire? Eh bien, pour boire. Avec le fameux alcool de riz.

Mais je n'étais pas au bout de mes peines, puisque le garçon a ensuite déposé devant moi le coeur encore battant de l'animal. «Make men strong!» À ce rythme, j'allais sortir de table en véritable étalon. Un brin dédaigneux, j'ai toutefois tendu l'assiette à Long, on ne peut plus heureux de laisser le petit coeur entier descendre le long de son oesophage. Il paraît qu'on le sent battre... :fume:

Le serpent est ensuite arrivé sous différentes formes dans de multiples petites assiettes. Dans des nems frits, dans un sauté de légumes, dans une soupe gluante. Sans oublier la peau de serpent frite et les os écrasés et sautés dans la poêle, que l'on mange sur des craquelins de riz. Le goût? Grosso modo, celui du poulet, mais avec la consistance caoutchouteuse du calmar. Tout à fait acceptable. :furieux:

Rex au menu

Pour la suite du relais, une spécialité du nord du pays pratiquement réservée aux hommes s'imposait : le chien. Pourquoi est-ce une affaire de mâles? «Make men strong!» Évidemment...

Suong, une jeune Hanoïenne qui m'avait confessé son appréciation pour la viande de canidé, m'a indiqué qu'il ne fallait pas en manger pendant les trois premiers jours du mois lunaire. «Ça porte malchance!» Sa voisine s'est immédiatement interposée pour spécifier que la période était plutôt de cinq jours. Après quelques échanges, les deux ont convenu que... ça dépendait. Comme pour l'alcool de riz ou pour tout autre objet de superstition, innombrables chez les Vietnamiens, les règles ne sont pas toujours très claires.

Les restaurants de chiens pullulant dans le nord-ouest de Hanoï, j'enfourchai mon vélo pour m'y rendre. Mais avec la chaleur, l'humidité et, disons-le, mes réticences «culturelles», mon appétit déjà incertain a flanché en cours de route. Une amie québécoise m'a cependant certifié que, à son avis, je n'avais pas loupé le festin de Babette. Le chien, riche en protéines, dégage une odeur assez forte en plus d'être coriace et d'avoir un goût prononcé. Voilà sûrement pourquoi la bête se mange arrosée de plusieurs bières ou d'alcool de riz.

Au retour de la randonnée, j'ai cependant eu une vision passablement commune dans les rues de Hanoï. Sur l'étal d'un boucher, un chien de petite taille - comme ils le sont toujours pour la consommation - avait été laqué et coupé en trois.

Mais n'allez pas croire que le chien n'a pas aussi le statut d'animal de compagnie au Viêtnam. Seulement, il n'est pas impossible que le gentil toutou finisse ses jours au milieu de la table, entouré de ses maîtres, baguettes à la main.

http://www.cyberpresse.ca/voyage/autres-destinations/asie/200909/11/01-900680-gastronomie-extreme-au-pays-vietnamien.php
Revenir en haut Aller en bas
annjos
Admin
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 57
Localisation : Montérégie
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Dim 13 Sep 2009 - 22:10

Ça je ne comprendrai jamais mais au grand jamais comment on peut manger un animal de compagnie. Pour moi, c'est de la barbarie pure et dure.

_________________
Anne et ses quatres pattes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Ven 25 Sep 2009 - 6:08

Grande nouvelle ! Il semble qu'un massacre de chiens qui était programmé en Chine a été évité.

Les autorités de la ville de Qinhuangdao, dans la province de Hebei, envisagent d'abattre tous les chiens qui ne sont pas enregistrés, les chiens errants, et même les chiens de compagnie enregistrés officiellement qui mesurent plus de 35 cm. Il avait même été demandé aux propriétaires de chiens de tuer leurs propres chiens, faute de quoi ces chiens seraient battus à mort par la police et les propriétaires devraient s'acquitter d'une amende.

Les informations continuent de nous parvenir, mais il est clair que gouvernement de la province de Qinhuangdao ait ressenti la pression exercée par IFAW en faveur de l'arrêt de cet abattage massif de chiens. Les affichages publics et les avertissements sur le site Internet du gouvernement annonçant cet abattage ont été retirés.

Nous continuerons de garder un œil attentif sur cette région jusqu'à ce que nous soyons convaincus qu'il ne sera fait aucun mal à un chien dans l'avenir. De nombreux habitants de la région avaient envoyé leurs animaux de compagnie chez des amis ou des parents afin de les protéger, et nous voulons nous assurer qu'ils peuvent revenir à Qinhuangdao en toute sécurité.

En effet, les pouvoirs publics locaux ont souvent recours à l'abattage des chiens car la Chine ne dispose d'aucun programme de prévention anti-rabique ni de législation sur la protection animale. Un seul cas de rage peut créer une réelle panique, conduisant à des appels à l'abattage en masse des chiens à tout moment.

C'est pourquoi il est si important qu'IFAW mette en place des programmes de vaccination et de stérilisation en Chine, afin de contrôler la surpopulation et les maladies avant qu'un recours aux abattages ne soit réclamé.

Votre don est essentiel au développement de ces programmes et pour qu'il soit mis fin aux abattages de chiens une bonne fois pour toutes.
Canada: http://www.ifaw.org/ifaw_canada_french/donate_now/index.php
France: http://www.ifaw.org/ifaw_france/donate_now/index.php

Je suis si fier de ce que nous avons pu obtenir pour ces chiens. Merci de faire partie d'IFAW et de faire que cette journée soit magnifique pour les animaux.

Très cordialement,


Fred O'Regan
Directeur Général d'IFAW

P.S. Avec le soutien d'IFAW, le premier projet d'une législation nationale sur la protection animale est en cours d'achèvement en Chine. Si la loi est votée, elle interdira de façon permanente les abattages de chiens contre lesquels s'élève cette campagne. Aidez-nous à soutenir cette législation en donnant maintenant pour protéger les animaux contre la cruauté et l'exploitation dans le monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
dauphine60

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 58
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Ven 25 Sep 2009 - 7:50

Gang de sans coeur dégoutant soap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
accapella

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 23
Localisation : saint-jean-sur-richelieu
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   Mer 30 Sep 2009 - 2:11

moi ses simple: je ne comprend rien............... je me demande comment il on été créé pour que sa leur procure de la fierté de faire sa..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chihuahua-dans-la-soie.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régulation "barbare" imminente de chiens en Chine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actions! Unis contre les usines à chiots! :: Sensibilisation :: Saisies, mauvais traitements, etc..-
Sauter vers: