SVP ne pas cliquer sur les annonces gratuites annoncant la vente de chiots via internet. Nous ne sommes pas responsables de ces annonces
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DOCUMENT: LES SIGNENT QUI NE TROMPENT PAS

Aller en bas 
AuteurMessage
Chica

avatar

Nombre de messages : 1912
Age : 40
Localisation : Laval
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: DOCUMENT: LES SIGNENT QUI NE TROMPENT PAS   Lun 14 Jan 2008 - 22:44

Les signes qui ne trompent pas :
dans les petites annonces, sur les sites web, lors d’échanges courriels ou téléphoniques.




Certains signes peuvent mettre facilement la puce à l’oreille concernant les éleveurs non éthiques ou irresponsables. Les éleveurs irresponsables sont souvent habiles à montrer une image qui ne représente pas la réalité : ce sont des vendeurs avant tout! Il faut se renseigner sur la race, les maladies et tests liés à celle-ci avant de faire le tour des éleveurs pour mieux pouvoir juger de leurs connaissances et démasquer les plus habiles à improviser. Les clubs de race sont des sources fiables pour en apprendre plus sur les tests importants. Une liste dans la main et voilà, vous sauvez du temps et bien des problèmes…



IMPORTANT : Les informations ci-après s’appliquent tout autant à la reproduction féline. Certains étendent même leur commerce jusqu'aux rongeurs et oiseaux à la mode. Un éleveur qui reproduit plusieurs espèces animales n’est JAMAIS un éleveur éthique.

Se méfier de l’éleveur au téléphone ou par courriel si :

1. Manque de connaissances à propos des standards de la race. Ne mentionne que les points positifs de la race (surtout selon vos désirs) Un bon éleveur devrait vous informer des qualités ET défauts de la race. Sa préoccupation première est un bon jumelage entre vous et le chien et non la vente à tout prix.

2. Ignore ou nie les problèmes de santé de la race qu’il élève (maladies, tares courantes). Considère que les tests de santé sont inutiles et ne parle que de visites annuelles chez le vétérinaire et de vaccins et non des tests reliés à la génétique.

3. Peu ou pas d’intérêt à ce que visitiez les chiots et les chiens reproducteurs sur place. Préfère se déplacer ou vous montrer le chiot dans une pièce/bâtiments autre que les installations d’élevage. Essaie parfois de faire la transaction sans que vous ayez vu les chiens.

4. Vend des chiens non enregistrés et ne peut fournir aucun pedigree (ou offre le choix avec prix différents). Plusieurs générations doivent pouvoir être vérifiées.

5. Parle très peu ou jamais de socialisation et autre éducation des chiots. Les laisse partir avant 7 semaines. Parents craintifs, nerveux et/ou agressifs. Minimise en parlant de « timidité ». Parents devraient être confiants et sociables.

6. N’offre pas de contrat ou celui-ci n’a aucune règle quant à la reproduction ou reprise des chiots dans le futur et peu ou pas de garanties.

7. Réticent à vous répondre, réponse incomplète ou déviée vers d’autres sujets, certains deviennent même plutôt intolérants lorsqu’on les questionne plus en profondeur.

Sur les petites annonces et les sites web :

Termes à bien comprendre (méfiez-vous!) :



Lignée de champions: Souvent utilisé pour des ancêtres éloignés du chien! Recherchez plutôt des parents champions.



Enregistré au CKC: TOUS les chiens de race PURE doivent être légalement enregistrés au CKC. Pas un gage de qualité, mais le minimum obligatoire par la loi. Démontre le sérieux d’un éleveur et les enregistrements servent à garder la trace des ancêtres d’une lignée pour ainsi éviter la consanguinité.



« Pur »: Ce terme s’utilise uniquement pour les chiens enregistrés au CKC. Il est illégal d’annoncer un chien comme étant de race « pure » s’il n’est pas enregistré.



King, tiny cup, impérial: Hors standards (trop petits ou trop grands) est rarement éthique et la santé du chien n’est pas prise en compte (souvent plus de problèmes que la moyenne qui suit les standards). Un éleveur sérieux suit les standards de la race et pas la mode pour vendre plus. Une description des chiens orientée sur leurs poids est rarement bon signe.



Rare: pourquoi? Le chien de race pure hors standard n’est pas une aubaine, mais devrait valoir moins pour sa race qu'un chien standard! La qualité ne repose pas sur la couleur et ne devraient pas influencer les prix. L’éleveur irresponsable fait varier ses prix selon la demande en raison du poids, couleur, sexe. La seule différence de prix justifiée se situe entre chien de qualité de compagnie et chien de qualité exposition.



Doivent partir maintenant/vite! Pourquoi? Les bons éleveurs ne sont JAMAIS pressés et attendent la famille parfaite pour leurs chiots. Chaque portée est minutieusement planifiée et presque entièrement placée d’avance et jamais à la chaîne.



Beau cadeau de St-Valentin! Les bons éleveurs n'incitent JAMAIS à un achat impulsif.



Faute d'orthographe par l’éleveur dans le nom de la race: sans commentaire!



Plus de 2 races, croisés, « nouvelles races » : Un bon éleveur se concentre sur une ou deux races MAXIMUM pour pouvoir les connaître à fond et ne reproduit pas de croisés. Il sait qu’une nouvelle race peut prendre jusqu’à 20 ans de travail acharné. Deux chiens de races différentes ne créent pas une nouvelle race! Méfiez-vous de tous les « …doodles », « …eagles », etc. Toute nouvelle race doit être soumise et acceptée par les organismes tels que le CKC



Toujours disponible! La disponibilité des chiots peu importe le moment de l’année peut démontrer une planification totalement absente ou uniquement basée sur la rentabilité, ce qui est contraire à l’éthique. Il faut se méfier!

Les catégories d’éleveur (bien comprendre qui est qui et ce qu’ils veulent et font!)

Éleveur éthique : L’éthique réfère aux principes à la base de l’élevage. Ce sont les principes et les motifs de la reproduction qui font la différence. L’éleveur éthique ne fait pas reproduire n’importe quel chien et ne le fait pas sans avoir des familles en attente, ni ne le fait pour partager l’événement avec ses enfants ou avoir un « souvenir » de ses chiens. Il fait toujours faire les tests de santé spécifiques à sa race. Il est objectif envers le tempérament, le physique, le potentiel de ses chiens, ce qu’il fait confirmer par des personnes qualifiées (autres éleveurs éthiques, juges lors de compétition, vétérinaire). L,éleveur éthique investit autant de temps, d’argent, de passion dans chaque chien qui ont donc tous la même qualité lors de leur départ chez vous. Le prix ne varie pas en fonction de la couleur ou du poids des chiots d’une même portée. Comme l’éleveur éthique se soucie de l’avenir de ses chiots, il veut garder contact avec les nouveaux propriétaires et avec les chiens de ses lignées ainsi que s’assurer de la meilleure association possible entre chiot et famille. Il ne vent pas aux animaleries.




Éleveur de type familial : Le type familial réfère à l’endroit où s’opère l’élevage et peut donc être éthique ou non. Il comprend différents types d’éleveurs qui n’ont en commun que le fait de garder les chiens dans la maison, dont les fournisseurs et reproducteurs en série, les « éleveurs » occasionnels, les « éleveurs » improvisés et les éleveurs éthiques et les éleveurs éthiques en apprentissage. Ce n’est pas une garantie que l’élevage est éthique. Il faut donc être vigilent et vérifier….



Éleveur occasionnel : Généralement de type familial, il peut être éthique ou non. N’a souvent que ses deux chiens, le mâle et la femelle ou même seulement la femelle. Par « occasionnel », on réfère au nombre de portées et non à l’éthique de l’éleveur. Passe souvent à côté des tests de santé surtout lorsqu’il ne prévoit qu’une seule portée. Éthique à vérifier…



Éleveur improvisé : Jamais éthique. L’élevage peut être dans la maison, dans un bâtiment sur le terrain, en chenil et parfois relié à un commerce animal (toiletteur, animalerie). A généralement peu ou pas de connaissances en génétique (nécessaires pour choisir les reproducteurs) ou en comportement canin (nécessaires pour éduquer un chiot correctement, choisir les reproducteurs et vous guider). Est devenu éleveur à partir de rien. En contradiction avec la planification d’un élevage éthique. Possède habituellement plusieurs chiens d’une ou plusieurs races (généralement à la mode). La plupart du temps, ne sont pas enregistrés, n’ont été soumis à aucun test et sont vendus uniquement vermifugés et vaccinés. Provenance des reproducteurs nébuleuse (souvent d’une animalerie ou élevage non éthique). Certains sont tout près de respecter des normes éthiques, d’autres reproduisent à la chaîne, sans sélection, uniquement pour l’argent. Les animaleries se fournissent souvent auprès des éleveurs improvisés puisque ceux-ci se préoccupent rarement de l’avenir des chiots.



« Éleveur de fond de cour » (back yard breeder, « BYB ») : Toujours un éleveur improvisé, presque un synonyme sauf que la plupart des BYB ne se soucient pas des besoins de base (nourriture, eau, toit, affection). Plus faciles à reconnaître que d’autres catégories d’éleveurs improvisés, le BYB a souvent beaucoup de chiens, plusieurs races, qu’il garde généralement en cage. Aucune socialisation des chiens/chiots et souvent pas/peu de soins vétérinaires. Laisse rarement visiter les installations. Peut donc choisir un « faux » parent à vous présenter. Change de races et de reproducteurs selon la demande. Le BYB fournit souvent les animaleries et vend aussi par les petites annonces et dans les marchés aux puces.



Usine à chiots : BYB à une plus grande échelle. Reproduction à la chaîne, sans sélection, sans soins de base ou vétérinaires. Les chiens sont presque toujours en cage ou petit enclos. Grand nombre de races, toujours des chiots disponibles, impossible de visiter les installations. Certaines usines respectent un minimum de normes pour déjouer les inspecteurs, d’autres sont carrément insalubres et non chauffées, sont souvent reliées à d’autres commerces animaliers (centre de dressage canin, fourrière), opèrent dans des bâtiments de ferme, des entrepôts, des chenils. Si visibles (rares), les chiens reproducteurs/adultes sont souvent rasés. Violence souvent présente. À petite ou grande échelle, les conditions de vie sont inacceptables.



Revendeur : Se fait parfois appeler « courtier ». Achète les portées des éleveurs improvisés, usines à chiots et BYB pour les revendre sur les petites annonces ou dans les animaleries. Chiots de plusieurs races presque toujours disponibles, souvent très jeunes. Seul objectif, l’argent; sans considération pour la provenance et l’avenir des chiots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
DOCUMENT: LES SIGNENT QUI NE TROMPENT PAS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actions! Unis contre les usines à chiots! :: Sensibilisation :: Outils de sensibilisation-
Sauter vers: